«Pastis»: retour aux origines de la cuisine française

2

Pastis TeamAu nord de Wed­ding, après des mois de travaux au Cent­re Fran­çais, une peti­te révo­lu­ti­on s’annonce. Le restau­rant le Pas­tis ne se con­tente pas d’arborer le nom d’une spé­cia­li­té popu­lai­re fran­çai­se : « Nous sou­hai­tons reve­nir aux recet­tes simp­les mais de qua­li­té » annon­ce Vin­cent Gar­cia. Le Chef cui­sini­er de 47 ans, né à Mar­seil­le, est d’avis que la hau­te gas­tro­no­mie s’est éloi­g­née des raci­nes de la cui­sine fran­çai­se. C´est pour­quoi le menu du Pas­tis se fon­de sur les plats du bis­trot traditionnel.

Pastis innen 3Simp­le et clas­si­que cer­tes, la cui­sine est aus­si agré­men­tée de quel­ques tou­ches afri­cai­nes et asia­ti­ques. « Pour décou­vrir cela, cer­tains cli­ents n’hésiteront pas à fai­re un détour par Wed­ding» pen­se Marie Bézi­an. Cet­te fran­co-alle­man­de de 28 ans a gran­di dans le sud de la Fran­ce et s’est impré­g­née des recet­tes de sa grand-mère qui était cui­s­in­iè­re. Marie diri­ge­ra le restau­rant Pas­tis de Wed­ding : « Nous entre­te­nons l’esprit Bras­se­rie : pas de chi­chis, ne pas fai­re plus com­pli­qué que néces­saire». « Et pour ceux qui ne con­nais­sent pas encore la cui­sine fran­çai­se, ce sera pour eux l’occasion de la décou­vrir. « La nour­ri­tu­re est un plai­sir » rap­pel­le Vin­cent Gar­cia. Avec des plats emblé­ma­ti­ques tels que le bou­din, les cuis­ses de gre­nouil­le, les tar­tes flam­bées, la Bouil­la­baisse, et de la véri­ta­ble baguette, nos voisins d’Outre-Rhin pour­ront ain­si goû­ter à l’authentique cui­sine fran­çai­se. Les recet­tes et ingré­dients typi­ques, com­plé­tés par de bons vins ain­si que du pain et des pâtis­se­ries faits mai­son feront du Pas­tis une vitri­ne de la cui­sine française.

French touch à Wedding 

Pastis innen 2Par ail­leurs, ce restau­rant à la car­te reflé­tant la gas­tro­no­mie fran­çais, se trouve par­ti­cu­liè­re­ment bien pla­cé dans l’ancien cent­re cul­tu­rel des Alliés fran­çais. Ce com­ple­xe, con­struit en 1961 est en plein renou­veau, com­me l’explique le direc­teur Flo­ri­an Fang­mann : « Le ser­vice hôte­lier, les nombreu­ses sal­les de sémin­aires, le ciné­ma City Kino ain­si que le nou­veau restau­rant : ce sont désor­mais les par­ties d’un tout qui sont amen­ées à inter­agir les unes avec les autres ». « Il faut bien voir, que nous som­mes dans une seu­le et même dyna­mi­que » pré­cise Vin­cent Gar­cia, dont le con­cept culin­aire est déjà cou­ron­né de suc­cès depuis des années dans le restau­rant du même nom à Wil­mers­dorf. Le voi­là main­ten­ant aus­si à la Mül­ler­stra­ße 74. Grâce à une jeu­ne équi­pe, elle-même issue en par­tie de Wed­ding, au Cent­re Fran­çais et à Oli­vi­er Bour­da­is com­me par­ten­aire, ce pro­jet ambi­tieux pour­rait fai­re de cet­te struc­tu­re un lieu pha­re pour tout le nord de Ber­lin. Marie en est con­vain­cue, «la qua­li­té va atti­rer les gens  (…) Même si au début, se sera sûre­ment un défi »

Einladende AtmosphäreL’ancienne salle d’exposition du cent­re cul­tu­rel a été réno­vée en une vas­te salle de restau­rant aux cou­leurs chal­eu­re­u­ses. Les tables hau­tes, les peti­tes tables, pour cer­tai­nes pla­cées dans de niches légè­re­ment suré­le­vées accueil­le­ront jusqu’à 80 per­son­nes. Le restau­rant dis­po­se éga­le­ment d’un bar, où vous trou­ve­r­ez de l’alcool d’anis, dont le restau­rant por­te le nom, le Pas­tis. Dans ce vas­te com­ple­xe des années 60, règ­ne une ambi­an­ce Vin­ta­ge. A cel­le-ci, s’ajoutera le charme d’une ter­ras­se pou­vant accueil­lir jusqu’à 60 per­son­nes. Les cli­ents de l’hôtel ain­si que les Ber­li­nois pour­ront donc s’offrir une pau­se au Pas­tis pour se restau­rer le midi, l’après-midi ou encore le soir, pour se retrou­ver autour d’un goû­ter ou encore pour un der­nier ver­re après la séan­ce de ciné­ma. Un menu du midi de hau­te qua­li­té en 3 plats à prix rai­sonn­ab­le, une for­mu­le brunch quo­ti­di­en­ne com­po­sée de pâtis­se­ries réa­li­sées par des mains de maît­re : voi­là de quoi rend­re le Pas­tis uni­que dans le désert culin­aire du haut de la Müllerstraße.

Ser­vice jusqu’à 22h, restau­rant ouvert à par­tir de 6h, petits déjeu­ners ser­vis jusqu’à 10h. 

PASTIS au Cent­re Français 

Bras­se­rie, café et restaurant, 

Mül­ler­stra­ße 74

13349 Ber­lin-Wed­ding, U Rehberge

Réser­va­tions : 030–45025001

Tra­duc­tion: CFB

Tex­te en alle­mand et en ang­lais

 

 

Joachim Faust

hat 2011 den Blog gegründet. Heute leitet er das Projekt Weddingweiser. Mag die Ortsteile Wedding und Gesundbrunnen gleichermaßen.

2 Comments

Schreibe einen Kommentar

Your email address will not be published.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.